A la veille du début des essais hivernaux, on sait désormais de quoi auront l'air toutes les monoplaces du championnat du monde de F1 : les Williams, les Sauber, Force India, Renault, Mercedes, Ferrari, McLaren, et désormais Red Bull, Haas et Toro Rosso.

c5mlbonu4aazwmkNouvelle venue en F1 l'an dernier, l'écurie américaine Haas a fait forte impression pour ses premières courses, avec une sixième place en Australie suivie d'une cinquième à Bahrein aux mains de Romain Grosjean. Si le français et son coéquipier Esteban Gutierrez sont par la suite rentrés dans le rang, la jeune équipe n'en a pas moins fini à une belle 8ème place finale, loins devant Renault, Sauber et Manor. Cette année, Kevin Magnussen et notre Romain national auront pour tâche de faire mieux. Une mission difficile malgré le soutien de Ferrari, mais pas impossible. Sérieuse, l'écurie a montré l'an dernier qu'elle avait encore des choses à apprendre sur le fonctionnement de la F1. Si les leçons ont bien été apprises, on peut espérer voir Haas en milieu de peloton.

c5mlbopusaadxii

c5mlbptuoaazusk

 

 

 

 

 

 

 

Du côté de Red Bull, Daniel Ricciardo et le super talent Max Verstappen piloteront une RB13 dont la livrée est dans la lignée de celles de l’année précédente. Le logo Aston Martin reste présent, pour rappeler le partenariat lié avec la marque britannique pour la réalisation d’une supercar dessinée par Adrian Newey, et le partenariat moteur avec Renault est reconduit, toujours sous le nom de Tag Heuer. L'aileron de requin est adopté, ainsi qu'un nez très travaillé. Seule écurie à être parvenue à gagner des Grand Prix en dehors de Mercedes l'an dernier, Red Bull aura pour but de retrouver les sommets des sommets, auxquels ils étaient habitués il y a encore trois ans. Pour cela, l’alliance entre le rapide et désormais mature australien et son petit jeune fougueux d’équipier semble être une combinaison idéale.

f1-red-bull-racing-rb13-launch-2017-red-bull-racing-rb13

Et enfin Toro Rosso, qui est une des rares écuries à présenter un nez radicalement différent de celui vu l’an dernier. Celui de la STR12 rappelle davantage l’avant de la Mercedes. Mais c'est bien la livrée qui fait le plus parler : exit la couleur sombre dérivée de celle de l'équipe soeur, remplacée par une superbe robe bleue et grise qui s'attire d'ores et déjà les grâces de nombreux observateurs. Carlos Sainz et Daniil Kvyat, ancien pensionnaire du team autrichien « rétrogradé » chez les italiens au profit de Max Verstappen début 2016 auront pour tâche de maintenir l’équipe au milieu du peloton (elle occupe la 7ème place du championnat sans discontinuer depuis 2014) et pourquoi pas de faire mieux.

 

c5m1yeyxeaevy05_0

c5m1zzuwmaexloi

 

c5ncbsowyaaeiwv

Et voilà qui clôt donc la série des présentations ! Quant à moi, les vacances de ski se terminent, je retourne au boulot, comme nos braves pilotes qui se remettent au travail dès demain ! En espérant que la saison tienne ses promesses !